Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92  

 

gerontonews.com

Testez gratuitement pendant 1 mois

testez-nous
https://admin.kpmgsurvey.kpmg.fr/v4/s/jk65ax

La démence, facteur de risque de Covid et de mortalité accrue

La démence apparaît comme un facteur de risque de développer un Covid-19 et de décéder de cette maladie, selon une étude américaine et une méta-analyse chinoise, qui concluent à l'importance de protéger les patients concernés.

Voilà une raison de plus de conforter la campagne vaccinale en Ehpad.
Il a été rapidement montré que l'âge était un facteur de risque de Covid-19 sévère mais jusqu'à présent, les analyses sur le risque de développer cette infection à Sars-CoV-2 et l'évolution des patients restaient encore peu nombreuses lorsqu'ils présentent une démence, notamment une maladie d'Alzheimer, indiquent QuangQiu Wang de la Case Western Reserve University et ses collègues dans l'édition en ligne du 9 février d'Alzheimer's & Dementia.
Dans cette étude financée notamment par le National Institute on Aging (NIA, dépendant des NIH [Instituts américains de la santé] américains), ils ont réalisé une analyse rétrospective cas-contrôles des dossiers médicaux électroniques de près de 62 millions d'adultes collectés au 21 août 2020, dont un peu plus d'un million avaient une démence, 15.770 le Covid-19 et 810 les deux à la fois.
Après ajustement sur les facteurs potentiels de confusion, notamment des facteurs de risque identifiés de Covid-19 (âge, sexe, obésité, diabète, maladie rénale chronique, cancer, greffe, institutionnalisation), il apparaît que la démence en général et ses différents types sont associés significativement à un risque accru de Covid-19 sur le plan statistique.
Par rapport aux personnes non atteintes de démence, celles qui présentent cette pathologie neurodégénérative ont un risque relatif rapproché (OR) de Covid de 2, avec l'effet le plus fort pour la démence vasculaire, avec un OR de 3,2, suivie de la démence présénile, avec un OR de 2,6, de la démence sénile, avec un OR de 2, de la maladie d'Alzheimer, avec un OR de 1,9, et enfin, de la démence post-traumatique, avec un OR de 1,7.
Le risque d'hospitalisation à six mois pour les patients atteints de démence développant un Covid-19 était de 59,3%, contre 23,3% pour des patients non déments contractant le Covid-19 et 12,4% pour des patients déments non infectés par le Sars-CoV-2.
De manière similaire, la mortalité à six mois était plus élevée pour les adultes déments développant le Covid-19 (quel que soit l'âge), de 21%, contre 7,6% chez des adultes atteints de démence mais sans Covid-19 et de 4,8% pour des patients non déments atteints de Covid-19.
Par ailleurs, parmi l'ensemble des patients déments, les Afro-Américains présentent un plus grand risque de Covid-19 par rapport aux patients d'origine européenne, avec un OR de 2,9.
Ces résultats, qui nécessitent toutefois confirmation dans d'autres bases de données et registres, suggèrent qu'il est important de protéger les patients atteints de démence dans le cadre de la stratégie de contrôle de la pandémie de Covid-19, concluent les auteurs.

Risque doublé de décès

Dans une méta-analyse publiée dans une Research Letter dans l'édition en ligne du 11 février du Journal of Infection, Haiyan Yang de l'université de Zhengzhou et ses collègues observent que plusieurs études ont examiné le risque de décès chez les patients atteints de Covid-19 mais avec des résultats contradictoires concernant l'impact de la démence.
Ils ont effectué une revue systématique de la littérature et parmi 1.928 articles identifiés, ils ont finalement réalisé une méta-analyse de 34 études portant sur un total de 182.280 cas confirmés de Covid-19, dont 18 avaient été menées en Europe, 9 en Amérique du Nord, 6 en Asie et une était internationale.
Globalement, il apparaît que le Covid-19 chez des patients atteints de démence était associé significativement à un risque accru de décès par rapport aux patients sans démence. Ce risque était multiplié par 2,1 par rapport à ceux sans démence.
Ce surrisque était retrouvé dans les différentes sous-analyses réalisées selon la région d'étude, l'âge, la proportion d'hommes, la taille de la cohorte et le type d'étude. Les analyses de sensibilité ont confirmé les résultats.
Ces données suggèrent que des mesures de prévention devraient être prises pour protéger les patients atteints de démence d'une exposition au Sars-CoV-2 et qu'une attention particulière devrait être portée aux patients Covid-19 avec une démence pour limiter une détérioration de leur état, concluent les chercheurs.
Dans ses premières recommandations sur les comorbidités à prendre en compte dans la stratégie vaccinale, la Haute autorité de santé (HAS) indiquait en novembre 2020 que plusieurs avaient alors un rôle "encore discutable" dans un surrisque d'hospitalisation ou de décès, parmi lesquelles les démences.
ld/ab/nc

Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre

A lire aussi

CONGRÈS
Les gérontopôles se fédèrent pour prévenir la dépendance

Article 16/06/2021

CONGRÈS
La crise Covid a renforcé les liens entre équipes mobiles gériatriques et Ehpad

Article 11/06/2021

L'Académie de pharmacie réclame l'obligation de vaccination Covid pour les soignants

Article 11/06/2021

CONGRÈS
Une 2e dose de vaccin pas si efficace chez beaucoup de résidents non exposés au Covid

Article 10/06/2021

Profitez de toute l’information Gerontonews.com en continu & illimité

  • Articles illimités
  • Dossiers pratiques illimités
  • Newsletter quotidienne
  • Multi-comptes
  • Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre

Inscrivez-vous à la newsletter quotidienne gratuite


https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=GERONTONEWS&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE