Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92  

 

gerontonews.com

Testez gratuitement pendant 1 mois

testez-nous
https://www.manutan-collectivites.fr/guides-et-conseils/guide-lieux-de-vie/amenagement-de-l-ehpad-pour-le-bien-etre?utm_source=Gerontonews&utm_medium=banner&utm_campaign=Operation_Grand_Age_2022

Investissements "Ségur" en Nouvelle-Aquitaine: 108 millions d'euros pour les Ehpad

Brigitte Bourguignon a présenté les investissements Ségur au centre hospitalier de Mont-de-Marsan dans les Landes ce 29 novembre. Photo: tweet de Brigitte Bourguignon

L'enveloppe couvre de 2021 à 2024, avec une première salve de 36 Ehpad concernés cette année, a annoncé Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'autonomie, de passage dans les Landes ce 29 novembre.

Au tour des Ehpad néo-aquitains de connaître le détail de leur plan régional d'investissement pluriannuel, qui s'inscrit dans le plan national d'un montant de 2,1 milliards d'euros entre 2021 et 2024.
Le tour de France a été entamé le 19 octobre en Bourgogne-Franche-Comté par le premier ministre, Jean Castex, et il s'agit de la 9e étape après la Bretagne.
En compagnie de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants et présidente de la Fédération hospitalière de France (FHF) Nouvelle-Aquitaine, Brigitte Bourguignon a d'abord visité l'Ehpad public "Lesbazeilles", rattaché au centre hospitalier (CH) de Mont-de-Marsan, avant de se rendre sur le site Sainte-Anne, à quelques kilomètres, a-t-elle indiqué sur son compte Twitter.
La ministre déléguée y a prononcé un discours, qu'APMnews/Gerontonews s'est procuré. Ainsi, c'est une enveloppe de près de 108 millions d'euros (M€) qui va être allouée aux Ehpad de la région entre 2021 et 2024.
Cette année déjà, 36 Ehpad vont bénéficier de 31,4 M€, dont 3 établissements situés dans le département des Landes pour des projets de modernisation de leurs locaux ou de reconstruction.
De plus, 444 Ehpad vont profiter d'une enveloppe de près de 13,8 M€ au titre de l'investissement du quotidien pour par exemple "aménager un jardin thérapeutique, équiper les chambres de rails de transfert ou encore climatiser des espaces".
Enfin, près de 7,1 M€ sont alloués en 2021 pour développer le numérique et notamment "accompagner la montée en maturité des acteurs dans les usages" et "généraliser l'utilisation du dossier usager informatisé entre l'ensemble des acteurs qui accompagnent la personne âgée".

L'Ehpad Le Hameau de l'Argenté, "prototype de l'Ehpad du futur"

Parmi les projets d'investissements priorisés, figure la construction de l'Ehpad "Le Hameau de l'Argenté" sur le site Sainte-Anne -pour lequel 3,4 M€ d'investissements Ségur sont alloués. A cela s'ajoute une subvention du conseil départemental de 2,35 M€, a précisé Brigitte Bourguignon.
Au total, l'investissement global pour construire ce nouvel Ehpad représente 20 M€.
Brigitte Bourguignon a fait valoir que ce projet vise "à lutter contre la vétusté et renforcer la sécurité des résidents et des professionnels" et sera "l'occasion de créer de vrais lieux de vie pour les résidents, respectueux de leurs droits fondamentaux".
Elle a expliqué que la structure sera construite "comme un hameau composé de trois maisons, à la fois indépendantes et reliées entre elles, accessibles aux familles directement, avec des logis modulables". Ces logis "pourront s'adapter à l'évolution des besoins de la population accueillie".
La ministre déléguée fait par ailleurs valoir que "la salle à manger et la cuisine seront le coeur de la structure pour renforcer le sentiment d'être 'comme à la maison'", et que "les chambres seront un vrai lieu d'habitation, avec un petit espace salon, permettant également à la famille de trouver toute sa place".
En outre, cet Ehpad sera "plus médicalisé", a-t-elle assuré, soulignant qu'il comprendra notamment un pôle d'activités et de soins adaptés (Pasa) et deux unités protégées de 12 places. Le but est de répondre aux besoins de la population en matière de "troubles cognitifs, qui sont devenus le principal motif d'entrée en institution".
Brigitte Bourguignon ajoute que "la nouvelle implantation" sur le site hospitalier psychiatrique Sainte-Anne va favoriser le renforcement des liens avec les services de géronto-psychiatrie qui y sont installés.
"Des consultations avancées" seront aussi mises en place, dont des "consultations mémoire" et "de nouvelles consultations en lien avec la fragilité, telles que la consultation 'prévention des chutes'".
Autre déploiement attendu: la télémédecine, en lien avec les filières de dermatologie, plaies et cicatrisations ainsi que cardiologie, entre autres, a-t-elle poursuivi.
La ministre déléguée a jugé que ce projet "reprend en tout point la mission de centre de ressources territorial qu'[elle a] souhaité intégrer dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale".
Il se veut être un Ehpad "plus ouvert" vers l'extérieur, "avec des espaces intermédiaires partagés avec la ville et en interconnexion avec la population du territoire", et comporte "une dimension intergénérationnelle".
jyp/nc/sm/cbe

Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre

Actualités en rapport avec l'article

CONGRÈS
De la nécessité d'articuler Drad et Ehpad "centre de ressources territorial"

Article 25/11/2021

Investissements Ségur: 80,6 millions d'euros pour les Ehpad bretons

Article 22/11/2021

Bourgogne-Franche-Comté: plus de 70 Ehpad seront rénovés par le Ségur en 4 ans

Article 19/10/2021

Investissements "du quotidien": 4.000 Ehpad toucheront des crédits Ségur

Article 19/10/2021

Profitez de toute l’information Gerontonews.com en continu & illimité

  • Articles illimités
  • Dossiers pratiques illimités
  • Newsletter quotidienne
  • Multi-comptes
  • Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre
http://cerig.fr/public/suite-logicielle-esms-ehpad-ssiad/

Inscrivez-vous à la newsletter quotidienne gratuite