Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92  

 

gerontonews.com

Testez gratuitement pendant 1 mois

testez-nous
https://www.octime.com/

Recours évitable aux urgences: la Cnamts cible les Ehpad

Crédit: iStock/shapecharge

La direction de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) veut élargir son travail d'accompagnement des Ehpad dans la prévention des passages aux urgences, selon le rapport annuel sur les charges et produits de l'assurance maladie pour 2018.

Les urgences constituent "le circuit préférentiel d’accès à l’hospitalisation" pour les personnes âgées, dans 64% des cas, relève la direction de la Cnamts dans son rapport annuel sur les charges et produits de l'assurance maladie pour 2018, adopté par le conseil de la Cnamts le 6 juillet.

"18% des résidents ont eu au moins un passage aux urgences sans hospitalisation dans l’année", précise-t-elle, tout en soulignant aussi "un recours important aux urgences ne conduisant pas à une hospitalisation".

Dans ce contexte, l'élargissement de la campagne d’accompagnement des Ehpad à la prévention des passages aux urgences hospitalières fait partie des 31 mesures proposées par la direction de la Cnamts.

La proposition 20 prône notamment "le développement d'outils et expérimentations pour prévenir le recours évitable aux urgences".

"Des travaux ont été menés conjointement par la HAS [Haute autorité de santé] et l’Anesm [Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux] pour définir un dossier de liaison d’urgence [DLU] qui a vocation à être intégré dans le DMP [dossier médical partagé].

Cet outil est encore peu connu, il apparaît donc utile d’en faire la promotion auprès des personnels des Ehpad", explique-t-elle, car "il vise à faciliter la transmission d’information entre les équipes des Ehpad et celles de l’établissement de santé de manière rapide et opérationnelle".

"Les représentants des Ehpad attendent l’intégration du DLU dans le DMP avec impatience car, même lorsque le patient part avec ces documents avec le Samu, il peut arriver qu’ils soient égarés avant que le médecin urgentiste en ait pris connaissance", rapporte aussi la direction de la Cnamts.

Des expérimentations d'infirmières de nuit bientôt évaluées

L'assurance maladie évoque aussi comme "leviers" pour faire évoluer les pratiques professionnelles, les expérimentations d'infirmières de nuit en Ehpad menées par certaines agences régionales de santé (ARS).

"Plusieurs formats ont été expérimentés: soit l’astreinte d’infirmier(e)s de nuit joignables par téléphone, soit des infirmier(e)s de nuit de permanence, mutualisé(e)s sur plusieurs établissements et qui se déplacent en cas de nécessité", précise-t-elle. "Plusieurs ARS ont choisi cette dernière modalité d’intervention même si elle est plus coûteuse", relève-t-elle.

"L’évaluation médico-économique de l’expérimentation est en cours et sera diffusée à la fin de l’été 2017", annonce-t-elle, précisant que la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) "devrait réaliser une synthèse de l’ensemble de ces travaux".

La direction de la Cnamts préconise ensuite une "organisation de circuits courts d’admission en établissement de santé, sans passer par les urgences", par le biais de "coopérations renforcées entre les Ehpad et les établissements sanitaires". Elle précise que "le ministère a mis en place un groupe de travail pour élaborer un guide d’élaboration des conventions liant ces établissements".

L'intérêt de la télémédecine

Enfin, elle insiste sur "le développement du recours à la télémédecine". Elle rappelle le nouvel acte prévu dans la convention médicale.

"Cette téléconsultation vise à pallier le manque de disponibilité des médecins traitants libéraux aux moments où ces situations se présentent, généralement la nuit ou le week-end", précise-t-elle, ajoutant qu'une analyse des expérimentations menées "en Aquitaine et dans le Nord-Pas-de-Calais" est "en cours".

"Les travaux menés en Aquitaine montrent que le succès de la télé-expertise est très dépendant de l’implication du médecin coordonnateur", commente-t-elle. "Aussi l’action d’accompagnement des Ehpad parait-elle être un bon vecteur de sensibilisation de ces professionnels", poursuit-elle.

"Les actions menées auprès des Ehpad tant par les ARS que par les caisses [d'assurance maladie] constituent une opportunité pour promouvoir ces outils et nouvelles approches afin de faire évoluer les pratiques professionnelles", conclut la direction de la Cnamts. "Il s’agit d’enclencher un cercle vertueux d’amélioration de l’organisation et de la qualité des prises en charge qui conduisent également à une meilleure efficience", encourage-t-elle.

L’assurance maladie propose aussi de mener "d’ici 2019 une évaluation médico-économique du recours au médecin traitant par téléconsultation pour les résidents en Ehpad et ayant permis d’éviter une admission aux urgences".

Sensibiliser les Ehpad à l'antibiorésistance

Dans le rapport, une autre mesure proposée par la direction de la Cnamts concerne spécifiquement les maisons de retraite, la maîtrise de l'antibiorésistance (proposition 19).

Il s'agit de réaliser une campagne de sensibilisation sur la maîtrise de la résistance aux antibiotiques en Ehpad pour "encourager à adopter les meilleures pratiques".

La direction de la Cnamts rappelle que l'assurance maladie a "un programme d’accompagnement spécifique s’appuyant sur les référentiels HAS et sur les supports de l’action sur les prescriptions des antibiotiques à destination des médecins de ville" spécialement destiné aux Ehpad et aux médecins traitants.

vl/ab/cbe/eh

Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre

Actualités en rapport avec l'article

Télémédecine en Ehpad: deux actes cadrés dans la convention médicale

Article 04/05/2017

L'Ile-de-France expérimente depuis trois ans des infirmières de nuit en Ehpad

Article 10/02/2016

Antibiorésistance: des mesures pour contrer le risque en Ehpad

Article 09/10/2015

La HAS et l'Anesm aident les Ehpad à "réduire les hospitalisations non programmées"

Article 31/07/2015

Profitez de toute l’information Gerontonews.com en continu & illimité

  • Articles illimités
  • Dossiers pratiques illimités
  • Newsletter quotidienne
  • Multi-comptes
  • Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre
http://cerig.fr/
http://www.resiplus.fr/video-logiciel-ehpad/

Inscrivez-vous à la newsletter quotidienne gratuite