Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92  

 

gerontonews.com

Testez gratuitement pendant 1 mois

testez-nous
https://www.octime.com/

Pour Agnès Buzyn, "mélanger" les profils de résidents permet au personnel de "souffler"

Agnès Buzyn sur le plateau de "Etat de santé" diffusé le 13 janvier 2019 - Crédit: Capture d'écran LCP

"Des établissements entièrement dédiés à des pathologies très lourdes, [cela] peut être très fatigant pour les soignants", a estimé Agnès Buzyn sur le plateau du magazine "Etat de santé", sur la chaîne LCP, rappelant que l'accompagnement de la grande dépendance nécessitait en tous les cas "des compétences particulières".

"Quand vous vous projetez, vous, dans le processus du vieillissement, est-ce que vous vous imaginez dans un Ehpad?" Elizabeth Martichoux, en plateau du magazine "Etat de santé" diffusé le 13 janvier sur la chaîne parlementaire LCP, est entrée directement dans le vif du sujet avec Agnès Buzyn.

"Non, et en réalité très peu de personnes s'imaginent en Ehpad ou souhaitent" y aller, "ce qui prouve que le modèle n'a pas été pensé avec les personnes concernées", a répondu la ministre des solidarités et de la santé, réagissant ensuite à des reportages et données chiffrées venus nourrir ce numéro sur le thème "Ehpad, ce qui se cache derrière la crise".

Agnès Buzyn a poursuivi en rappelant que "l'envie de rester à domicile" ressort nettement de "la grande concertation citoyenne" en cours sur le grand âge et l'autonomie.

Les conditions de travail et le nombre de soignants en Ehpad constituent un autre axe phare de la concertation, avec l'ombre d'un nouveau mouvement social national "pour la fin du mois de janvier", a rappelé Elizabeth Martichoux.

60.000 postes d'aides-soignants à pourvoir en France

Le personnel "est très variable d'un Ehpad à l'autre" a fait observer la ministre, rappelant que "le secteur est très hétérogène en qualité, en nombre de lits, en organisation" mais admettant "l'enjeu de repenser le système pour harmoniser la façon de travailler dans les Ehpad."

Un reportage au sein de l'Ehpad associatif dijonnais L'espérance, géré par le groupe Arpavie en Bourgogne-Franche-Comté, a illustré la difficulté pour la directrice, Françoise Nicolle, de boucher les trous d'un planning affecté par l'absentéisme, dans un contexte où un Ehpad sur deux peine à recruter.

"L'image de la vieillesse n'a pas toujours été valorisée, même à un poste de directeur; quand on explique qu'on travaille dans le secteur des personnes âgées, on nous dit 'oh là là, ça doit être terrible!'", témoigne cette directrice.

Après un focus sur la difficile reconnaissance du métier d'aide-soignant (AS), qui représente 60.000 postes à pourvoir en France, et sur les mesures déjà annoncées dans la feuille de route ministérielle de mai 2018, le magazine a abordé la question de l'accompagnement des résidents les plus dépendants.

Renforcer "le personnel" mais aussi "la prévention"

Un autre reportage, à l'Ehpad public communal Montmorency de Breteuil-sur-Noye (Oise), montre la difficile prise en charge des malades d'Alzheimer avec des locaux trop petits et peu adaptés: une situation qui oblige à la mixité avec des résidents plus autonomes et qui pousse les soignants à "s'appuyer sur des traitements chimiques".

"Dans ce genre d'établissement public, il n'existe pas, faute de moyens, de prise en charge spécialisée ni de zone sécurisée", résume un peu rapidement le commentateur, alors que le secteur public est le mieux doté en pôles d'activités et de soins adaptés (Pasa) et qu'à l'inverse, certaines structures privées s'interrogent sur la pertinence d'une unité sécurisée.

"Pour prendre en charge les pathologies neurodégénératives, certaines maisons de retraite bénéficient, elles, de financements spécifiques" a poursuivi le journaliste, prenant cette fois, dans les Bouches-du-Rhône, l'exemple de l'Ehpad privé commercial Le domaine de la source, à Roquefort-la-Bédoule, dont le directeur (et gérontopsychiatre) Thierry Bautrant est un adepte des thérapies non médicamenteuses.

Alors que le récent rapport du Haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie (HCAAM) préconise d'axer les Ehpad sur la grande dépendance, Elizabeth Martichoux demande à la ministre s'il faut "mélanger les malades", ou bien s'il faut "des établissements [spécifiques] pour les personnes très très atteintes, très très âgées, très malades et d'autres" qui seraient "des maisons de retraite un peu à l'ancienne".

"Des établissements entièrement dédiés à des pathologies très lourdes, [cela] peut être très fatigant pour les soignants et les personnels; le fait d'avoir des publics mélangés permet à ces personnels de souffler un peu et parfois de tourner. Pour autant, [travailler] auprès des personnes extrêmement dépendantes" nécessite "des formations particulières" et des "compétences", a répondu Agnès Buzyn.

"Fondamentalement, il faut qu'on lutte en faveur de la prévention de la perte d'autonomie", a-t-elle souligné. "Aujourd'hui, on est dans le curatif", a-t-elle repris, reconnaissant là "un mal français".

"Nous devons clairement augmenter le nombre de personnels qui intervient auprès des personnes âgées", a poursuivi la ministre, répétant que les objectifs de la politique de prévention visent, en parallèle, à "rester autonome plus longtemps".

cbe/eh

Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre

Actualités en rapport avec l'article

Le HCAAM préconise d'axer les Ehpad sur la grande dépendance

Article 09/01/2019

Ehpad et domicile: l'intersyndicale fait planer l'ombre d'une nouvelle grève nationale

Article 20/12/2018

CONGRÈS
A Lorient, l'Ehpad des Tamaris réfléchit au périmètre de sa future unité dédiée

Article 13/12/2018

EXCLUSIFENTRETIEN
Concertation grand âge: la valorisation des professionnels en première ligne

Article 11/12/2018

Profitez de toute l’information Gerontonews.com en continu & illimité

  • Articles illimités
  • Dossiers pratiques illimités
  • Newsletter quotidienne
  • Multi-comptes
  • Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre
http://cerig.fr/
http://www.resiplus.fr/video-logiciel-ehpad/

Inscrivez-vous à la newsletter quotidienne gratuite


Évènements

Formation Cancer et personne âgée Le 25/04/2019

Colloque National : Approches humaines & Grand âge Du 16/05/2019 au 17/05/2019

Paris Healthcare Week Du 21/05/2019 au 23/05/2019

39e congrès des hôpitaux de jour gériatriques Du 06/06/2019 au 07/06/2019

19e Congrès du Synerpa Du 06/06/2019 au 07/06/2019

Proposer un évènement à l'agenda
https://www.parishealthcareweek.com/visiter/obtenez-badge-visiteur/?utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_campaign=GERONTONEWS