Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92  

 

gerontonews.com

Testez gratuitement pendant 1 mois

testez-nous
https://www.octime.com/

Hébergement pour personnes âgées: un taux d'encadrement en hausse

Crédit: iStock/FredFroese

Le taux d'encadrement dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées a progressé de 11% entre 2011 et 2015, passant, tous établissements confondus, de 54% à 57%. En Ehpad, le taux moyen était de 62,8% en 2015, selon une étude de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Le taux d'encadrement dans les établissements pour personnes âgées est régulièrement source de revendication de la part des opérateurs du grand âge, qui l'estiment insuffisant et rappellent souvent que, dans le plan solidarité grand âge (PSGA) 2007-2012, était inscrit un idéal, en Ehpad, d'un professionnel pour une personne âgée.

Sur la réalité du taux d'encadrement, les chiffres varient et l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a reconnu la difficulté d'évaluer ce critère dans son rapport d'évaluation du PSGA.

Le 13 septembre, dans la communication sur sa "mission flash" sur les Ehpad, la députée Monique Iborra (LREM, Haute-Garonne) a évoqué un ratio de personnel en Ehpad de 0,6 équivalent temps plein (ETP) pour un résident, et annoncé son souhait de voir imposer un effectif minimum dans ces établissements.

Dans sa publication intitulée "L’accueil des personnes âgées en établissement: entre progression et diversification de l’offre", parue le 11 septembre, la Drees annonce des chiffres comparables.

Les résultats sont tirés de l'enquête quadriennale EHPA, sur des données de 2015. Fin 2015 donc, écrit Marianne Muller, auteure du document, "plus de 500.000 personnes travaillent dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées, pour un volume de travail correspondant à 429.800 personnes en équivalent temps plein (ETP)".

Elle constate que "depuis 2011, le nombre de personnes en fonction comme le nombre total d’ETP ont crû de 11%", passant de 54% à 57%. "Il diffère selon le type d’établissement et le profil des résidents accueillis", précise-t-elle. "Dans les structures accueillant les personnes les plus autonomes, les taux d’encadrement sont plus faibles", relève-t-elle logiquement. "Ainsi, dans les logements-foyers, établissements au sein desquels trois résidents sur quatre sont faiblement dépendants (GIR 5 et 6), le taux d’encadrement est inférieur à 15 ETP pour 100 places."

En revanche, dans les unités de soins de longue durée (USLD), "structures les plus médicalisées, le nombre d’ETP dépasse, en moyenne, le nombre de places installées" et "dans les Ehpad, le taux d’encadrement s’élève à 63 ETP pour 100 places installées", indique-t-elle.

Drees - Enquête EHPA 2015
Drees - Enquête EHPA 2015

A noter que les Ehpad privés commerciaux ont un taux d'encadrement plus faible (55,6%) et les Ehpad publics non hospitaliers, un taux plus important (presque 70%).

Les paramédicaux représentent 45% des ETP en Ehpad

La Drees s'est aussi intéressée aux métiers des salariés des établissements d'hébergement.

Sans surprise, "les qualifications du personnel dépendent, pour beaucoup, des caractéristiques des établissements et de leur niveau de médicalisation", écrit Marianne Muller.

Ainsi, dans les USLD, le personnel paramédical ou soignant, majoritairement composé d’aides-soignants, représente 70% des effectifs en ETP employés. En Ehpad, ces postes représentent de 41% à 56% des emplois.

"Au sein des Ehpad, les personnels employés diffèrent également selon que l’établissement soit public ou privé, hospitalier ou non", remarque-t-elle. "Dans les Ehpad publics hospitaliers, 40% du temps de travail global est réalisé par des aides-soignants, et 2% par des aides-médico-psychologiques (AMP), comptés parmi le personnel éducatif et social", écrit-elle. Dans le secteur commercial, "les aides-soignants représentent 30% des ETP et les AMP, 9%", précise-t-elle. "De même, les agents des services hospitaliers [ASH] sont plus présents dans les Ehpad publics, où ils totalisent 27% de l’ensemble des ETP, que dans les Ehpad privés lucratifs (20% des ETP)", ajoute-t-elle.

Elle relève aussi que les femmes représentent 87% du personnel employé et qu"'elles sont majoritaires dans l’ensemble des métiers hormis au sein du personnel médical (médecin coordonnateur, médecin généraliste ou médecin spécialiste)". De plus, "les hommes représentent 13% du personnel en institution pour personnes âgées, mais 37% des emplois de directeurs".

La Drees précise aussi que "près de 35% des structures pour personnes âgées déclarent rencontrer des difficultés de recrutement fin 2015", dont 44,1% des Ehpad et 33,3% des USLD. La moitié des Ehpad privés, qu'ils soient commerciaux ou à but non lucratif, affirment rencontrer des difficultés de recrutement, notamment concernant les postes d’aides-soignants, ajoute-t-elle.
Par ailleurs, 34,6% des établissements emploient du personnel intérimaire, 75% pour des aides-soignants, et 70% pour des infirmiers.

7.400 Ehpad en France en 2015

Plus généralement, la Drees a comptabilisé, fin 2015, 10.600 établissements d’hébergement pour personnes âgées, pour près de 752.000 places d’accueil. "Le nombre de structures est en lente progression entre 2011 et 2015 (+1,1%)", mais "leur capacité d’accueil s’est accrue plus rapidement (+4,5%)", écrit-elle.

Les Ehpad représentent 70% des structures d’hébergement pour personnes âgées et 80% des places. Sur ces 7.400 Ehpad, 3.344 sont publics (dont 1.187 hospitaliers et 2.157 non hospitaliers), 2.287 sont privés à but non lucratif et 1.769 sont commerciaux.

Entre 2011 et 2015, le nombre d'Ehpad commerciaux a grossi de 5,7% (et le nombre de places de 12,4%), le nombre d'Ehpad privés à but non lucratif a cru de 3,5% (et le nombre de places de 7,6%), et le nombre d'Ehpad publics a augmenté de 0,6% (+2,8% en nombre de places). A l'inverse, il y a moins d'USLD en 2015 (596) qu'en 2011 (625), le nombre de places ayant chuté de 2,5% (33.860 contre 34.720).

Par ailleurs, la Drees remarque qu'un Ehpad sur cinq -soit près de 1.520 établissements- dispose d'un pôle d’accueil et de soins adaptés (Pasa) et que trois Ehpad sur quatre "incluent un volet de soins palliatifs dans leur projet d’établissement, contre 62% en 2011". Par ailleurs, "6% disposent de chambres dédiées à l’accueil des personnes en fin de vie".

Le tarif hébergement de 53 à 80 euros par jour

L'étude détaille aussi le montant des tarifs hébergement pratiqués. Depuis 2011, les tarifs hébergement "ont en moyenne augmenté de 4,20 euros dans les Ehpad, passant de 55,10 à 59,3 € TTC en moyenne fin 2015, soit une augmentation près de trois fois supérieure à celle de l’inflation observée pour cette période (+7,6% et +2,8% respectivement)", est-il indiqué.

Il est aussi précisé que le tarif hébergement moyen appliqué pour les places habilitées à l’aide sociale départementale est à 55,90 €, alors que pour les places non habilitées, il est de 74,20 €.

Par ailleurs, les établissements commerciaux appliquent des frais d’hébergement d’environ 10 € plus élevés que dans le public pour les places habilitées à l’aide sociale, et de 23 € pour les autres.

La Drees relève également que les tarifs dépendance moyens sont compris entre 5,50 € et 20,50 € par jour, en fonction de l’autonomie de la personne prise en charge.

vl/ab/cbe/vl

Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre

Actualités en rapport avec l'article

Mission de l'Assemblée nationale sur les Ehpad: les cinq urgences à régler

Article 13/09/2017

Contrats aidés: à son tour, la Fnadepa "tire la sonnette d'alarme"

Article 08/09/2017

L'ARS Ile-de-France souhaite généraliser l'accès à une "compétence" infirmière la nuit en Ehpad

Article 29/08/2017

La députée Monique Iborra chargée d'une "mission flash" sur les Ehpad

Article 03/08/2017

Profitez de toute l’information Gerontonews.com en continu & illimité

  • Articles illimités
  • Dossiers pratiques illimités
  • Newsletter quotidienne
  • Multi-comptes
  • Testez gratuitement pendant 1 mois

Découvrir l’offre
http://cerig.fr/
http://www.resiplus.fr/video-logiciel-ehpad/

Inscrivez-vous à la newsletter quotidienne gratuite


http://www.synerpa.fr/72-19_eme_congres_du_synerpa_marseille-4.html#link_d